• Actualités
Publié le

Dans cette page :


Retour sur la Summer School CESI qui s’est déroulée au mois de juillet 2023.

Suivre la Summer School CESI et s’engager dans la transition écologique

LA SUMMER SCHOOL CESI À PARIS-nanterre

Dans un décor futuriste à la croisée de la réalité et de la science-fiction, la dernière page de notre Summer School vient d’être tournée.

La clôture a été marquée par des soutenances de projets innovants face à des experts en BIM et en Construction Durable.
L’objectif de cette aventure estivale : imaginer le processus de reconstruction d’un monde en ruines, suite à une catastrophe naturelle qui a déchiré le tissu même de notre planète, Gaia.

Pour stimuler la créativité de nos participants nous avons mis à leur disposition le campus de Paris-Nanterre avec ses outils à la pointe de la technologie.

Le FabLab, l’Usine Autonome de Fabrication Additive Métal, les salles de Travaux Pratiques et les salles BIM ont servi de laboratoires pour les inventeurs du futur.

Les équipes de Trimble, avec leur technologie de scanner 3D, sont intervenues comme une véritable clé pour accélérer la quête de solutions.

Cette Summer School est une excellente manière de partager des bonnes pratiques entre les participants à international pour lutter contre la dégradation de l’environnement. C’est pourquoi CESI, en partenariat avec les entreprises, propose une Summer School ; un évènement pédagogique permettant aux participants de s’exprimer face à l’urgence du dérèglement climatique.

Massinissa Benabdellouahed, Responsable des études

Etudes et visites

L’EXPERTISE AU COEUR DE LA SUMMER SCHOOL

Des experts de la Construction Durable, du BIM, des matériaux biosourcés, de béton recyclé et de gestion de l’eau, ont partagé leur savoir en intervenant depuis l’Australie et le Ghana.

Pour enrichir davantage leur vision, CESI a orchestré des visites aux cœurs des écoquartiers tels que le village des Athlètes à un an des Jeux Olympiques et avec l’équipe Atlantech, l’Ecoquartier de La Rochelle.

Nos explorateurs ont pu découvrir les idées avant-gardiste sur les différents types d’isolation, de sources d’énergie et de plans d’aménagement.

Découvertes, rencontres et échanges

Culture et gastronomie

Nos participants ne se sont pas arrêtés aux frontières de la technologie et à la découverte d’Ecoquartiers.

Paris leur a offert de superbes visites culturelles et la découverte de la gastronomie française. Des étapes essentielles qui nous rappellent l’importance de l’histoire et des saveurs locales dans la construction de notre futur.

Un apprentissage de plus car l’éthique de l’ingénieur a été le fil d’Ariane de cette Summer School.

Faisons connaissance avec les participants

Paul – francfort – allemagne

Paul a 23 ans.

Il étudie à l’université Technische Hochschule Mittelhessen (THM) où il prépare un double diplôme d’ingénieur en électronique en partenariat avec CESI.

Pour Paul, venir en France était l’opportunité de découvrir la pédagogie de CESI et de renforcer son français après 8 ans d’apprentissage.

« Et profiter de Paris » ajoute-t-il avec un large sourire !

L’ Allemagne a une forte culture de l’apprentissage.

Pour Paul, ce mode d’enseignement ne pose aucune différence entre son école et CESI.

camille – conakry – guinée

Camille a 38 ans, il est originaire du Bénin et suit les cours d’ingénieur en Génie Civil à l’Université de Conakry.

Après 15 ans d’expérience il s’est lancé dans la spécialité BIM.

La Summer School lui a permit une immersion dans la pédagogie française car il souhaite intégrer CESI Nantes.

Pour lui, CESI, à travers Campus France, représente la poursuite de sa carrière professionnelle avec un bac+6.

Lors de la visite du Village Olympique à Saint-Ouen, Camille a été impressionné de voir la construction du site en cours et par les technologies utilisées tant sur le plan de l’innovation que l’éco-durabilité et le management sur le chantier.

Spyros – athènes – gréce

Spyros a 22 ans.

Il prépare un diplôme d’Ingénieur en Transport à l’Université nationale et technique d’Athènes.

« Je souhaite poursuivre mes études en France dans le BIM. J’ai étudié le français et venir ici est une opportunité pour le pratiquer. »

C’est aussi l’occasion pour lui de comparer les pédagogies car l’année dernière il a eu une expérience aux Pays Bas et l’enseignement était très théorique.

Les visites dans Paris étaient très intéressantes, j’ai surtout apprécié d’entrer dans le château de Versailles !

Au fil de la summer school, j’ai été témoin de l’évolution des compétences techniques des étudiants en BIM, ainsi que de la sophistication de leurs réflexions sur la construction durable.

Le partage de connaissances et d’expériences entre les participants a créé une atmosphère de collaboration et d’apprentissage mutuel, ce qui a été très gratifiant à observer.

Leur passion pour le sujet et leur diversité culturelle ont créé une atmosphère d’apprentissage stimulante et collaborative. 

Tala TLAIJI, Enseignante Responsable Pédagogique, Formation d’Ingénieurs BTP

Remerciements

Merci aux équipes CESI du campus de Paris-Nanterre et du campus de La Rochelle, à Stefan Seiler, Directeur des programmes pour internationaux, à Massinissa Benabdellouahed, Responsable des études (et qui m’a aidé à rédiger cet article) et Tala TLAIJI pour son dévouement et sa participation active à cette Summer School.

Merci à tous les partenaires qui nous ont accueillis et nous ont ouverts leurs portes.

Et bien sûr, merci à Paul, Camille et Spyros pour leur enthousiasme, leur curiosité et leur sympathie.